gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
logo
 
gfx gfx
gfx
332905 Messages dans 9001 Sujets par 915 Membres - Dernier membre: Chani 19 octobre 2017 à 09:08:38
*
gfx*   Accueil     Aide     Identifiez-vous     Inscrivez-vous  gfx
gfx
 
gfx
West Virolos  |  Vie du motard  |  Tests de brêle  |  Essai : Ducati Multistrada 620
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Essai : Ducati Multistrada 620  (Lu 641 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Petitbeurre

  • Invité
Essai : Ducati Multistrada 620
« le: 13 mai 2006 à 15:37:24 »
Bon, après l'insistance de mon sponsor officieux (que je ne nommerai pas, mais dont le nom commence par Duc et se termine par ati), je vous concède un petit CR pour l'essai du Multistrada 620.

Donc dans la petite liste de mes essais de ducatis (on la refait, pour le plaisir ! Monster 600, Monster 620, Monster 900, Monster S2R, Monster S4R, SS 750 carbu, ST2, Multistrada 1000S DS), et sans (cette fois) avoir demandé quoi que ce soit, je me suis retrouvé avec les clés d'une Multistrada 620 tangerine entre les mains.

Oh ! Mais quel surprise ! Que voulait-il bien que je fasse avec les clés de cette bête ?
La rentrer au garage ? Non, trop tôt.
Frimer à la terrasse du bar d'à côté ? Non, y'a pas de bar à côté.
Démarrer ma ST2 ? Non plus, elle démarre très bien avec mes clés à moi...
Bon, bah alors on va essayer l'animal.

J'avoue qu'après avoir essayé à deux reprises la Multi 1000S DS, je savais un peu à quoi m'attendre au guidon de la petite soeur, mais je n'ai pas été trop déçu...

Allez, on la refait au ralenti.

Démarrage pour le préchauffage.
La moto est 100% d'origine, donc un joli petit bruit de v-twin, pas trop exubérant mais pas trop étouffé non plus. Juste ce qu'il faut pour savoir que c'est bien une bolognaise.
Le look. Eh bien, c'est une Multistrada, on aime ou on n'aime pas... ou on aime bien... Moi j'aime bien, après tout.
Au début, la gueule de l'animal avait tendance à m'irriter les yeux, mais avec le temps, c'est passé, et son air à part m'est plutôt sympathique.

On monte en selle.
La 620 est sensiblement plus basse que sa grande soeur et il n'est donc plus nécessaire de monter trop la jambe pour se mettre en selle, même si c'est toujours une moto assez haute. Pour un(e) motard(e) de 1m70 et plus, ça passe à l'aise.
Ah... la 1000S est équipée d'une selle confort, pas la 620, ça se ressent tout de suite, mais la position droite n'est pas inconfortable du tout malgré la dureté de la selle.
Le tableau de bord est bien lisible. Gros chiffres pour la vitesse, c'est une bonne chose, même si la moto est loin d'être un pousse-au-crime !
Les rétros, pas évidents à régler, mais utilisables quand même, grâce à leur bon écartement.

Premiers tours de roue.
Ah, l'embrayage APTC, le même que la S2R, tout en souplesse.
Cette Multi est vraiment légère et son "petit" moteur l'emmène très bien.
A petite vitesse, elle est hyper maniable. Je disais que la Multi 1000 était digne d'un VTT, eh bien non, la 620 l'est encore plus !
Ah, petit souci... La position du guidon, pas très confortable, voire douloureuse, et très rapidement.
Je m'explique. Vue la position écartée des bras et l'angle du guidon, on se retrouve avec le poignet cassé vers l'extérieur et non dans le prolongement des bras.
Ca vient sans doute de mon gabarit en allumette, mais j'avoue que c'est un point noir à la moto (si j'achetais, je ferais changer le guidon...)
Ah, les genoux touchent le réservoir. Même en reculant un peu sur la selle, c'est limite. Trop grand le gars ??

Allez, on prend la route.
Petites accélérations. Oui, c'est un 620ie, donc un peu moins puissant que le reste des motos que j'ai testées, mais toujours pêchu dans les 5000 tours.
Le frein moteur est vraiment peu marqué, mais le frein avant, lui, compense nettement.
On ne parle pas du frein arrière, quasi inexistant et lointain au pied. Tant pis, on fait sans
Premiers virages... Bon, on va voir si elle est aussi joueuse que sa grande soeur.
Moins lourde, elle vire encore mieux en virages, et, si la faiblesse du frein moteur fait prendre les virages un peu rapidement, la belle se met sur l'angle sans aucun souci et suit le virage sans rechigner le moindre du monde.
Sa légèreté permet d'enchaîner rapidement et naturellement sans se faire la moindre frayeur.
Tiens, je croise une CBR600. Je continue tout droit, puis fais un petit demi-tour pour la rejoindre... assez rapidement, et lui faire un gentil extérieur dans un virage à droite. Ca passe tout seul, tout en légèreté, preque la fleur entre les dents !
En revanche, les suspensions d'origine laissent sentir les accidents de revêtement (je changerais bien la fourche pour, mettons, une ohlins...).

Petit passage en ville.
Rien à dire. La position haute permet de dominer le flot de voitures et donc de bien anticiper la circulation. La souplesse du moteur est idéale pour les petites vitesses. Aucun à-coup, aucune brutalité, ça se conduit tout seul.

On reprend le périph, pour voir.
Accélération. Un peu moins de douceur dans l'accélération, mais on est bien loin de la brutalité des Monster. Le 620 permet de s'intégrer dans la circulation sans aucune difficulté. A vitesses 'un peu' élevées (110/120 km/h), la protection de la bulle est bonne et permet de rouler confortablement, mais on sent que ce n'est pas son domaine de prédilection.
Et toujours cette position haute qui fait dominer les voitures... le pied !



En résumé.
Une petite moto très sympathique que je qualifierais de "jouet" tant on peut s'amuser avec, surtout dans les virages. Une souplesse et une légèreté d'utilisation qui permettent de rouler gentiement dans toutes les conditions, mais qui serait encore plus amusante avec deux ou trois petites améliorations (guidon et amortos).
Une moto très raisonnable par rapport à sa motorisation mais qui doit quand même permettre de jolies petites arsouilles sur les routes... du sud-morbihan, par exemple
Franchement, j'aime bien !

West Virolos  |  Vie du motard  |  Tests de brêle  |  Essai : Ducati Multistrada 620
 


gfxgfx
gfx
SMF 2.0.12 | SMF © 2011, Simple Machines
SimplePortal 2.3.6 © 2008-2014, SimplePortal
Page générée en 0.213 secondes avec 26 requêtes.
Helios Multi design by BlocWeb
gfx