gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
logo
 
gfx gfx
gfx
332905 Messages dans 9001 Sujets par 915 Membres - Dernier membre: Chani 21 octobre 2017 à 04:46:58
*
gfx*   Accueil     Aide     Identifiez-vous     Inscrivez-vous  gfx
gfx
 
gfx
West Virolos  |  Vie du motard  |  Tests de brêle  |  Essai : Ducati Multistrada 1000S DS
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Essai : Ducati Multistrada 1000S DS  (Lu 690 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Petitbeurre

  • Invité
Essai : Ducati Multistrada 1000S DS
« le: 13 mai 2006 à 15:33:39 »
Au début, lorsqu'elle est sortie, je trouvais la Strada plutôt bizarre avec ses allures de grande sauterelle avec ses jupons retroussés, mais avec le temps, j'ai fini par la trouver intéressante, voire intriguante.

A force de la voir, d'en entendre parler, cela faisait des mois que j'avais envie de l'essayer, mais le temps et la météo n'étant pas trop de mon côté et les occasions manquant un peu, j'ai repoussé l'échéance...

Mais finalement, j'ai craqué.

Notre cher Hugo44 a accepté sans aucune difficulté de me laisser pour trois petits quarts d'heure la rutilante Multistrada 1000S DS rouge qu'il expose dans la concession.

Premier tour de moteur... Mmmm... joli sonorité. On n'imagine pas ce bruit sourd provenant d'une bête aussi frêle et élancée, mais le gros Bi y est sans doute pour quelque chose.

Hop, je lève la jambe pour chevaucher la belle. Ca passe relativement bien du haut de mon mètre quatre-vingt quatre. La selle est ferme, haute, mais me convient bien, mes pieds touchent bien au sol.

J'ai l'habitude de la finesse des Ducat, mais celle-ci a réellement une taille de guèpe.

Premiers tours de roue. Oulah ! Venant de la ST2, ça change. On est bien en hauteur, comme sur des échasses, et le guidon très large tourne vraiment beaucoup.

Allez, histoire de ne pas m'exposer tout de suite à la circulation, je fais le tour du forum, le temps d'avoir une introduction à la maniabilité de la bête. Ca tourne, ça vibre, c'est pas mal du tout Et les têtes tournent aussi ! Very Happy

Allez, 250 mètres plus loin, on est partis pour la route. Bien-sûr, je ne compte pas m'aventurer sur les nationales avec cet engin, elle n'est visiblement pas taillée pour cela.

Premiers coups de gaz. Wouhou !!! Même si ça n'en a plus vraiment la gueule, le moteur ducati est toujours là et décolle dans les tours au moindre petit angle sur la poignée.

Direction Orvault Bourg, par une petite départementale légèrement viroleuse. Peu rassuré au début, je m'aperçois que les virages sont pris avec une déconcertante facilité et une précision chirurgicale. La moto vire d'un angle à l'autre en un clin d'oeil, on a l'impression d'être sur un VTT propulsé par un Virenque sous EPO !

Les accélérations paraissent un peu plus "molles" que sur la ST, mais je n'ose pas y aller trop fort, la strada en question ayant à peine 1500km au compteur. Malgré cela, les départs soulagent incroyablement le train avant et il serait très facile de lever, même sans le vouloir.

Allez, arrivée au bout de la départementale (D42) à la Pâquelais, je décide de faire demi-tour pour aller chatouiller des routes encore plus petites. Demi-tour au carrefour... Shocked Là où j'aurais dû m'y prendre à deux fois avec n'importe quelle autre ducati, la strada tourne en une fois.

Les petites routes de campagne s'enchaînent sans le moindre temps mort, la bête est là à presque tous les régimes et suit les virages comme sur un rail, légère et collée à la route... et moi agrippé au guidon !

Bon, le temps passe et je décide de couper un peu par de la nationale.

Les accélérations sont franches, mais la position droite et le peu de protection ne permetteraient pas les rythmes soutenus sur de longues distances. En tous cas, la position haute est loin d'être un inconvénient pour la visibilité.


En bilan :

Les moins :

    * Un peu haute, donc déconseillée pour les moins d'1m70
    * Rétroviseurs peu pratiques, quasiment inutilisables.
    * Pédale de frein lointaine.

Les plus :

    * Une prise de virages et une tenue de route bluffantes
    * Le tableau de bord bien lisible.
    * Moteur impressionnant avec un bruit bien plaisant
    * Selle confortable mais un peu dure à la longue.

Donc une moto idéale pour les routes de montagne ou très viroleuses, mais pas faite pour les grandes distances. Si j'étais encore en Suisse, je n'hésiterais pas longtemps !

West Virolos  |  Vie du motard  |  Tests de brêle  |  Essai : Ducati Multistrada 1000S DS
 


gfxgfx
gfx
SMF 2.0.12 | SMF © 2011, Simple Machines
SimplePortal 2.3.6 © 2008-2014, SimplePortal
Page générée en 0.117 secondes avec 26 requêtes.
Helios Multi design by BlocWeb
gfx